Notre histoire

Un peu d’histoire

Les Évangéliques sont en pleine expansion dans le monde comme au Canada. Néanmoins, leur histoire est méconnue dans la francophonie canadienne. Sur le plan historique, le mouvement des Églises évangéliques québécoises s’inscrit dans la longue continuité des réformes protestantes luthériennes et calvinistes du XVIe siècle qui ont bouleversé l’histoire du christianisme en Occident.

Depuis plus de 60 ans, les églises évangéliques sont présentes de façon structurée dans les diverses régions du Québec.  La plupart de ces églises sont nées en marge de la Révolution Tranquille qui a secoué le Québec de la fin des années 50 et du début des années 60.  Bien qu’elles appartiennent toutes à la mouvance dite « évangélique », elles ne sont pas pour autant unifiée dans un même ensemble confessionnel.  Effectivement, les milieux évangéliques forment une large mosaïque qui se décline en plusieurs dénominations, charismatiques et non-charismatiques, chacune développant ses propres originalités et traditions. 

Si les églises évangéliques diffèrent à plusieurs égards, elles partagent cependant un élément commun très important : la Bible comme première et principale source d’autorité en matière de foi. 

Au cours des décennies certaines églises appartenant à ces différentes dénominations ont appris à unir leurs efforts dans certains champs d’activités sans que cela ne dérange l’identité de chacune.  Le REQ est né afin de rassembler les familles évangéliques québécoises autour d’une même table de travail pour discuter sur des dossiers touchant des préoccupations communes ainsi que des dossiers relatifs aux valeurs sociales et politiques.